Du plagiat, de l’impersonnalité, et du copier coller

1 janvier 2009 at 5:24 Laisser un commentaire

Quand j’ai commencé ce blog, ma principale motivation était de faire partager, d’écrire, et de donner mon avis personnel, ma vision des choses sur le vin en particulier, et la gastronomie en général. Au fil du temps, il a évolué. En fonction des rencontres, des visites que j’ai pu faire sur d’autres blogs, de mes envies. Mais l’esprit n’a pas changé, lui. J’ai toujours voulu que ce blog soit personnel.Mais, et là, je vais râler un peu, ce n’est pas grave, vous avez l’habitude, je constate que chez quelques bloggueurs, et parfois pas ceux dont les blogs sont les moins fréquentés, il existe une tendance au copier coller assez énervante. C’est déjà agacant en soi, car une info, relayée par les mêmes canaux un bon nombre de fois, perd de sa pertinence et de son efficacité en zappant son originalité.

Ce qui est encore plus énervant, c’est quand lesdites infos sont reprises sans citer les sources, ce qui revient pour l’auteur à s’attribuer tout le mérite de l’article. Ca me semble non seulement mensonger, mais aussi assez peu respectueux de l’auteur, et des lecteurs du blog en question. Je comprends bien que surtout en ce qui concerne des explications « techniques » il est à la fois plus facile et plus sûr de prendre des infos sur des sites ou des blogs sérieux. Mais il me semble que citer ses sources fait partie de toute recherche. Que c’est un gage de sérieux. et d’honnêté.

Evidemment, sur des blogs culinaires où à priori, l’on traite surtout de recettes, c’est compliqué. Compliqué car il est parfois difficile d’établir une paternité pour des recettes classiques. Que certaines sont tellement du domaine public qu’on ne saurait pas en préciser la filiation. Maintenant, il y a une marge entre réviser des classiques, et s’approprier des créations originales. Bien entendu, tout blogueur sait qu’à partir du moment où il met en ligne un billet, il ne lui appartient plus vraiment (sauf si’il l’a protégé par un creative commons par exemple). Mais retrouver à la virgule près une de ses recettes, en constatant que non seulement l’auteur ne vous cite pas, mais présente en outree la recette comme une de ses spécialités, ça s’appele du plagiat. de la malhônneté manifeste.

Tout ça pour réagir à ce qui est arrivé à un blogueur que vous connaissez certainement, et que j’aime beaucoup. Il a du talent, et c’est dommage que d’autres, non sans vergogne se l’approprient. Une fois aurait pu être une erreur, mais l’auteur (si on peut l’appeler comme ça) est coutumier du fait. J’ai parcouru son blog, et j’ai pu le constater. C’est assez lamentable, et surtout inutile.

Enfin, il y a suffisamment de bons blogs et de gens sérieux, que pour accorder une tribune à ces pratiques là.

Plus d’infos:

http://un-cuisinier-chez-vous.skynetblogs.be/post/6565831/humour-plagiat-et-agacerie

http://passion-cuisine.skynetblogs.be/post/6566941/un-petit-conte-pour-celle-qui-se-reconnaitra

http://lacuisineliegeoise.skynetblogs.be/post/6567232/voici-une-pub-antiplagiat-destinee-a-une-blog

http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/post/6569572/-labus-de-plagiat-nuit-gravement-a-votre-pers

Publicités

Entry filed under: Coup de gueule.

Je râle Dégustation spéciale Italie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Articles récents

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :