Posts filed under ‘Des recettes’

Freeeeeeeeeeee Styyyyyyyle

J’avais envie de faire un tagine aux figues. Mais impossible d’en trouver de fraiches quand je suis allée faire les courses. Donc, bien obligée d’improviser et de trouver une solution. La viande étant déjà achetée, de l’agneau…Alors, je me suis dit: » Soyons fous. Tentons un truc. »

J’ai donc pris des poires à cuire, et décidé de faire un tagine agneau-poires-miel-épices.

C’était une première, et un peu risquée, puisque je me lançais sans recette, et en ayant des invités. Un essai qui devait impérativement être transformé. Mais vu qu’ils ne sont manifestement pas morts, et qu’ils en ont même repris, je vous livre la recette.

Donc il vous faut:

1kg d’épaule d’agneau
10 poires à cuire
2 bonnes cuillères de miel
2 oignons
une pointe d’ail
2 c à soupe de ras el hanout
2 c à s de cannelle
4-5 grains de cardamone
1 c à café de piment d’espelette
le jus d’une orange
On commence par faire rotir les oignons à la poele. Quand ils sont bien dorés, direction le plat à tagine. Puis on dore bien la viande, et on lui ajoute l’ail. Une fois que c’est fait, hop dans le plat. Ensuite, dans la poele, on mets le miel, et les épices On laisse quelques secondes, chauffer, puis on ajoute l’équivalent d’un à deux verres d’eau.

On verse tout ds le plat, et on démarre le tagine. Au bout de deux heures de cuisson, on pèle et on evide les poires en tachant de les garder entière, et on les dispose dans le tagine. Plus longtemps ça cuit, le plus doucement possible, mieux c’est. Les poires doivent être fondantes et la viande doit se couper à la cuillère. Compter au moins quatre heures de cuisson. A la fin, saler, poivrer, selon le goût, et ajouter le jus d’une orange pour amener une pointe d’acidité.

Voilà, c’est tout.

Tres simple à faire, et délicieux.

Free style, quoi …

Publicités

27 décembre 2008 at 5:30 Laisser un commentaire

I’m back

D’abord, je vais commencer par vous dire merci à tous et toutes.Je ne suis pas douée pour ça, mais bon. J’ ai été très touchée, donc de gros bisous à tout le monde.

Reprenons:

J’ai une passion, que dis je une dévotion pour le fromage. Alors quand un grenoblois, j’ai nommé emmanuel ,me parle de morbiflette, mes oreilles se dressent, et je ne peux qu’être intriguée. Forcément, il fallait que je goûte.

De la tartiflette au morbier. De la vraie. Pas du gratin pour touristes ( hein, manu? ), mais de celles qu’on fait à la poele en fonte, en rissolant pommes de terres, echalotes, lardons, puis que l’on laisse cuire avec du vin blanc jusqu’à absorption, et où on laisse fondre le fromage, ici en l’occurence du morbier….

Hum!

Normalement, on pratique avec du reblochon ( pas de l’industriel ou comme je l’ai vu aussi, de ces tranches toutes prêtes de fromage à tartiflette?!), mais ici le morbier est très intéressant.

C’était délicieux, et par les froids qu’il fait, c’est le genre de plat qui fait plaisir.

Et qu’est ce qu’on boit avec ça ?

Et bien du vin du jura, assurément…

Pour ma part, j’ai accompagné avec un  » Vin de garde » 2002 de chez Ganevat, En chardonnay savagnin, élevé 48 mois en barriques( pas des fûts neufs, c’est juste pour l’oxygéntion, pas pour le goût de bois) sans ouillage ( L’ouillage est l’action qui consiste à remettre du vin dans les barriques pour éviter l’oxydation, car naturellement le vin a tendance à s’évaporer. Ne pas ouiller, peut permettre dans certaines conditions d’obtenir des vins de type « oxydatif », développant des arômes caractéritiques de noix ou de fruits secs le plus souvent).

Qu’est ce que ça donnait?

Un nez très gourmand, très pomme voire presque cidre, rond et mûr, une pointe minérale, en bouche on retrouve la pomme bien complétée par d’autres fruits blancs comme la poire, et la pêche blanche, une trace de santal, l’oxydatif léger se perçoit sur des arômes de raisins secs, et de noisettes,le plus étonnant est la grande fraicheur de ce vin, qui ne fait pas son âge. Leger, aérien, sans aucune lourdeur, on ne cesse de remplir son verre.

La belle fraicheur du vin relayait le gras du plat, le fumé des lardons répondait à la minéralité, pommes et pommes de terre se répondaient sur un ton familier. Bref.

C’était pas mal du tout.

10 novembre 2008 at 5:37 Laisser un commentaire

Pates au saumon fumé

Il faut : -des pâtes(ici des mini farfalles)-une à deux tranches de saumon fumé/pers

-des petits pois

-du thym et du laurier

-de la ciboulette

-un filet d’huile d’olive

-un citron jaune non traité

-des oeufs de saumon(facultatif)

-une bonne cuillére de crème fraiche épaisse(facultatif)

-sel et poivre

Faites cuire les petits pois comme à votre habitude en y ajoutant thym et laurier.Faites cuire les pâtes.Détaillez le saumon fumé en petits carrés,ciselez la ciboulette.Une fois pâtes et pois cuits,égouttez,mélangez( et à ce moment ,vous pouvez ajouter la crème),disposez dans les assiettes,poivrez,arrosez d’un filet d’huile d’olive(remplace la crème),parsemez de saumon et de ciboulette.Rapez au dessus finement un peu de zeste de citron.Vous pouvez décorer avec des oeufs de saumon,(j’en avais sous la main,mais ce n’est pas essentiel…)

ça donne ça:

29 avril 2008 at 1:37 Laisser un commentaire

Salade d’avocats

Ugo est un petit gourmand de deux ans et demi,voici sa recette préférée…La salade d’avocats au crabe,pommes granny et vinaigrette à la moutarde.

Il vous faut:

Pour 4 pers -4 avocats

-2 pommes granny smith

-400 gr de chair de crabe

-2 c à café de moutarde à l’estragon

-1 c à café de moutarde à l’ancienne

-3 à 4 c à soupe d’huile d’olive

-un peu de ciboulette hachée

-sel et poivre du moulin

Détaillez les avocats en cubes,les pommes en petits batonnets.Emiettez la chair de crabe et mélangez les ingrédients.Réalisez la vinaigrette avec les moutardes et l’huile,le sel et poivre.Versez la vinaigrette sur la préparation,et lparsemez de ciboulette.Laissez reposer au frais au moins une heure.

Dégustez avec une tranche de pain de campagne au beurre salé.

Bon appétit!

3 avril 2008 at 1:19 Laisser un commentaire

Cocktail du Week end

Comme c’est fin de semaine,et que certains vont faire la fête,recevoir des amis ou simplement rester à la maison tranquilles et profiter,Voici un petit cocktail tout rose et tout frais:

                                  une mesure de jus de citron (vert si vous aimez)

                                  deux mesures de  Jus de canneberges(Ocean Spray chez Delhaize)

                                  deux mesures de  Cointreau(ou curacao orange ou triple sec)

               Mettez tout ça dans un shaker avec des glaçons,secouez énergiquement et servez…Buvez,profitez(attention,avec modération tout de même!)

29 mars 2008 at 1:03 Laisser un commentaire

Tagine aux citrons confits

J’avais envie de vous livrer cette recette toute simple qui à défaut de faire venir le soleil le met dans les assiettes…Il vous faut un beau poulet

Quatre citrons confits

Deux citrons frais

Deux à trois louches de bouillon de poulet

Une cuillère à soupe rase de Ras el Hanout

Une cuillère à café de curcuma

De la coriandre fraiche

Deux gros oignons

Du miel

Huile,sel et poivre du moulin

Faites d’abord colorer les oignons débités en rondelles à la poële.Quand ils sont dorés,égouttez les et réservez.Ne rincez pas la poele ,rajoutez y un peu d’huile ,et dorez maintenant le poulet que vous aurez préalablement découpé.Retirez ensuite le poulet et ajoutez les épices dans la poele,laissez torréfier puis arrosez de votre bouillon.

Placez maintenant poulet,oignons et bouillon aux épices dans un plat à tagine(on peut aussi utiliser une cocotte couverte à four doux).

Pressez les citrons frais et arrosez votre préparation.Laissez cuire une bonne heure et demi,ensuite ajoutez les citrons confits en quartier,et rectifiez l’acidité avec du miel.Laissez cuire encore une heure.Au moment de servir,parsemez de coriandre effeuillée.Vous pouvez accompagner d’un peu de semoule ou bien d’une bonne purée à l’huile d’olive.

Pour le vin,vous avez le choix:en blanc un beau sauvignon de Loire ou de Nouvelle Zélande,qui prolongera les notes citronnées du plat,

en rosé un cotes de Provence,ou un Languedoc pour jouer sur l’idée de cuisine du soleil.

en rouge,vous pouvez aller vers un Beaujolais type morgon ou un pinot noir d’Alsace,sutout pas de vins taniques!

29 mars 2008 at 12:59 Laisser un commentaire

Mon boulot, et moi

Bon c’est vrai quand je parle de mon boulot,on me dit d’un air mi envieux,mi énèrvé: »tu travailles pas toi ,tu t’amuses… ».C’est pas totalement faux mais quand même?!Alors ça vous dit de plonger avec moi dans un salon professionel pour voir ce que c’est?Prenons Vinisud,qui se déroule tous les deux ans à Montpellier.Un salon énorme,au point qu’il faut bien trois jours pour le parcourir.Mais je n’en ai que deux,tant pis on fera avec…

Premier jour,dimanche,voyage Liège Montpellier…Et oui,c’est le premier point embêtant,faut se farcir les kilomètres.En voiture c’est long et en avion je panique…entre peste et choléra….Arrivés enfin,(je fonctionne souvent en binôme),on file à la première dégu.On n’a pas encore eu le temps de manger,mais bon,quand faut y aller!

Après deux bonnes heures de dégu à papilloner entre les stands,dire bonjour à la dame,goûter,cracher,etc ,on en est à une bonne cinquantaine de vins goûtés,des bons ,des moins bons,et parfois des mauvais.Qu’est ce qu’on fait dans ce cas là?On se la joue le plus discret possible(pas de grimâce surtout) et on s’enfuit en crabe.

Maintenant,il commence à se faire tard et faim…Heureusement,l’Homme connait la bonne adresse…Super resto de plats canailles et premier moment de calme de la journée.Demain ça rattaque…on se couche tôt,vers minuit.

Lundi,frais comme des gardons,et à neuf heures on se lance.Direction le palais Méditérrannéen et son millier de vins en dégu.Il faut se le représenter.
Des dizaines de longues tables blanches,des bouteilles bien alignées dessus et tout ça à perte de vue…Impressionnant!On se partage,chacun goûte de son côté et appelle l’autre s’il tient un truc.Une centaine de vins chacun plus tard(un rapide bien-pas bien pour chaque),on se réunit et on décide d’aller approfondir chez ceux qui nous ont plû.D’abord une petite pause sandwich(et de l’eau,…beaucoup).

C’est parti pour la recherche à travers les palais de nos coups de coeur,entrecoupés par les inévitables rencontres de collègues ou de vignerons.Après une après-midi studieuse et concentrée,nous sommes un peu en perte de vitesse.Il est temps de passer à l’hotel,une petite douche et ça repart.J’ai oublié de préciser que ce jour là,j’avais une migraine qui me vrillait le crâne(enfin pharmacie à proximité,donc juste deux trois kilomètres à pied pour aller chercher des médocs,le seul point croix rouge du salon n’en ayant pas…Absurde,ben oui!

Voiture maintenant!Programmation du GPS,tout roule…TOUT ROULE?

Enfin pas tant que ça:-« dis on n’est déjà pas passé par ici hier? »

Ben si,une petite erreur de programmation et vlan,cent kilomètres de détour!Je suis en retard,encore…Une soirée nous attend:au programme ,dégustation de huit vins à l’aveugle et repas.A deux,on en trouve cinq…Pas mal après une journée fatigante…Enfin retour dodo,il est plus de Deux heures du matin…

Deuxième jour sur le salon,petit dèj pris en silence,concentration ou fatigue?Débarquement à neuf heures,moins frais que la veille(à voir nos yeux,un poissonnier ne nous mettrait pas sur son étal?!).Mais bon on y croit…On doit encore investiguer le sud ouest et fissa,parce qu’à trois heures maxi,on lève le camp!

En fait de trois heures,c’était plutôt cinq et demie passée,encore en retard!

Départ vers une nouvelle dégu,en off du salon…Encore plein de vins,de vignerons,de discussions…Ouf!J’avise un fauteil moelleux et m’y laisse choir.Rhaaaa! Mon comparse fait de même,on est bien là.Une petite bulle en apéritif,quelques feuilletés à la tapenade.La soirée s’annonce bien…

Si vous n’avez jamais tenté l’expérience,je vous le conseille.Un repas avec des vignerons,ça c’est quelque chose.On se répartit comme on veut,à une moyenne de huit à table.La nôtre est plutôt cosmopolite avec même un importateur suédois…

Qu’est ce qu’on boit?Ben les bouteilles que chacun a apportées,pardi.Elles passent de table en table.il y a un e ambiance…Il ne manque plus qu’un groupe de gypsies…Tiens en fait non il est là!Quelle soirée?

Alors après des moments comme ça,oui!

Je crois bien que j’ai un super boulot!!!!

29 mars 2008 at 12:51 Laisser un commentaire


Articles récents

Catégories