Posts tagged ‘pour rire’

Apres les Oleoducs, les vineoducs

C’est l’idée qui se développe au sein de l’agence de développement à l’exportation des vins Corses.En effet,ceux ci sont peu distribués à l’exterieur de l’île de Beauté.Ils rencontrent des problèmes de coût,qui sont beaucoup trop élevés.Ainsi,une idée a germé et s’est fait peu à peu une place:pourquoi ne pas créer un « vinéoduc » sur le modèle des oléoducs,qui relierait l’île au continent via Marseille.

Une plateforme destinée à collecter les vins amenés par camions-citernes serait installée à Calvi,ensuite les vins en vrac seraient acheminés par le vinéoduc citerne par citerne afin de ne pas mélanger les lots.Toute une filière de traçabilité informatique va être crée,pour éviter les fraudes ou les mauvaises manipulations.

A Marseille,doit être construite une plateforme de réception ,avec une chaine d’embouteillage performante (capacité de 500000 bouteilles/an).Chaque vigneron enverra ses propres étiquettes à la chaine.

Si tout va bien ,les premiers travaux devraient commencer cet été et se terminer au printemps prochain,à temps pour les premières expéditions du millésime 2008.

Apprêtez vous à découvrir,si ce n’est déjà fait ,ces vins…

Publicités

1 avril 2008 at 1:14 Laisser un commentaire

Comment devenir un expert (part two)

Les premiers conseils vous ont plû,vous en voulez encore…Et bien,en voilà:Vous êtes au restaurant avec un ou une Chéri(e) potentiel(le),comment l’épater?

Deux possibilités:si vous êtes une femme,battez des cils telle une biche prise par un chasseur et dites: »Oh moi tu sais,le vin je n’y connais rien…Vas y toi »

En effet,tout le monde sait que les femmes ne connaissent rien au vin et que c’est totalement réservé aux hommes!C’est sérieux,là.Ainsi,maintenant c’est à votre partenaire de se débrouiller…

Vous êtes un homme,alors là c’est plus compliqué.Mais qu’importe vous en avez vu d’autres…Gonflez votre torse de la manière la plus virile qui soit et prenez un air assuré.Tenez la carte des vins fermement,parcourez là du regard et c’est là le plus important,faites part de quelques commentaires,sur un ton détâché. »Tiens,il l’ont celui-là », »ah ça surtout pas »,ou simplement des « huum » inspirés.Attention jamais de commentaire sur les prix,vous passeriez pour un radin.Interdit numéro deux:jamais de vin du patron en pichet,vous êtes un connaisseur que diable,un peu de tenue!

Ensuite,vous direz: »Je me sens plutôt aventureux ce soir,je connais par coeur la plupart de ces vins,si on se laissait surprendre ».Le patron ou le sommelier ou le serveur étudiant en architecture vous apportera une bouteille.Il vous faudra la goûter…Soyez malin,laissez goûter madame.Gênée,elle n’osera rien dire et se rengorgera de ce grand honneur qu’un connaisseur comme vous lui fait en lui confiant cette responsabilité.Si par hasard elle refusait,ne vous decontenancez pas…Toujours virilement,saisissez le verre(attention au cristal quand même),sentez,goûtez rapidement et dites s’il s’agit d’un vin blanc »parfait,mais il pourrait perdre quelques degrés » et si c’est un rouge »ne pourrait on pas le carafer,il me semble bien jeune ».

Votre assurance ne devrait pas manquer de faire mouche!

Alors on dit merci qui?

23 mars 2008 at 12:43 Laisser un commentaire


Articles récents

Catégories